Panne de chauffage

Une chaudière rencontre toujours à un moment une panne qui est parfois réparable soi-même. Quand les problèmes sont plus sérieux, faire appel à un spécialiste est inévitable. Du moins, connaître les causes de la panne est nécessaire pour anticiper la réparation. Ainsi, voici les causes, les symptômes et les bons gestes à adopter selon la panne.

Les bons gestes à adopter en premier

Il arrive que les pannes soient dues à problèmes mineurs identifiables et repérables par tout le monde. Avant de contacter un professionnel pour réparer votre chauffage, essayez d’abord de vérifier les causes de la panne. Pour les chauffages à gaz de dernière génération programmables, il se peut qu’une erreur de manipulation ait modifié le comportement de l’appareil. Il est peut-être programmé en mode nuit ou vacances.

Ensuite, s’il y a eu une longue absence ou qu’il y a plusieurs personnes chez soi, vérifiez que la prise ou qu’aucun câble ne soit débranché. Le tableau électrique permet de contrôler le raccordement des branchements.

Enfin, le niveau du gaz est à observer régulièrement pour éviter l’arrêt du chauffage.

Les pannes courantes nécessitant un professionnel

En fait, quand on n’est pas capable de vérifier la source du problème dans un premier temps, le mieux est d’appeler un chauffagiste, et de débrancher l’appareil en attendant.

Le chauffage à gaz devient trop bruyant

Comme vous le constatez, le chauffage à gaz fait toujours du bruit quand il fonctionne. Mais un bruit inhabituel est signe de dysfonctionnement et donc d’une future panne. En effet, ce type de bruit alerte souvent un problème de pression. Dans ce cas, vérifiez immédiatement le manomètre de l’appareil. La pression d’une chaudière qui fonctionne normalement oscille entre 1 et 1,5 bar. Toutefois, si le bruit provient du radiateur, c’est probablement le signe d’une pression faible. Si le manomètre confirme ce problème, l’intervention d’un professionnel chauffagiste est nécessaire pour le résoudre. Par contre, si la pression dépasse les 1,5 bars, il faut purger le radiateur. Cependant, ne passez à l’action qu’une fois que ce dernier ne se refroidisse complètement.

En cas de fuite de chaudière

La fuite est une panne courante chez les chaudières après plusieurs années d’utilisation. Elle est souvent causée par un problème complexe à l’intérieur du système de chauffage. Dans une situation pareille, pensez à couper immédiatement l’arrivée d’eau. Parfois, les fuites sont légères mais à long terme, ce problème peut affecter considérablement la consommation. Le recours à un professionnel est indispensable en cas de fuite. Il est en mesure de détecter sa source et de remplacer la pièce défectueuse.

Les autres pannes moins courantes

Les pannes évoluent selon le type de chauffage utilisé. Certains problèmes n’apparaissent chez jamais chez les autres.

Quand il y a une surchauffe de l’appareil par exemple, il est d’impératif de contacter un professionnel chauffagiste. Cela apparaît souvent par un message d’erreur. C’est le capteur ou le thermomètre qui ne fonctionne plus dans ce cas.

Un arrêt brusque se manifeste aussi chez certains types de chauffage à gaz. Parfois, le système se remet en marche sans qu’aucun problème ne soit détecté. Si votre chauffage se comporte ainsi, c’est qu’il y a un problème au niveau des brûleurs, de l’électrode d’ionisation ou bien c’est tout simplement causé par un encrassement de poussières. C’est un entretien qui peut se réaliser tout seul avec un minimum de connaissances en la matière.

Enfin, la meilleure solution pour prévenir les pannes est de réaliser un entretien régulier. Un entretien annuel par un chauffagiste professionnel peut rallonger l’appareil jusqu’à une vingtaine d’années. Cela permet bien évidemment d’économiser que de payer cher pour les conséquences des pannes à la consommation ou pour une réparation urgente.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *